· santé,Conseils,Motivation

Les frustrations

Que ce soit au travail, dans le sport ou dans la vie quotidienne, on peut ressentir de la frustration. 
La gérer n'est jamais une expérience facile, mais ne devient pas nécessairement une expérience écrasante. Faire quelques ajustements dans la façon dont vous vous débrouillez lors de ces moments frustrants peut faire toute la différence.

Dans cet article nous allons donner quelques astuces à mettre en place pour vaincre ces frustrations, qui sont souvent peu abordées.

    Quand les choses ne fonctionnent pas comme prévu, vous avez ce sentiment de frustration. Cela indique que vous êtes retenu(e) de quelque chose par des barrières auto-imposées et des limitations. En d'autres termes, vous êtes la raison pour laquelle vous vous sentez frustré(e), et vous, seulement vous, avez le pouvoir de rompre ce modèle. 
Cependant, on peut aussi se servir de cette frustration comme motivation.

1) Reconnaître le moment de la frustration
La frustration n'est pas quelque chose qui nous frappe soudainement, c'est plutôt une accumulation progressive. Vous pourriez d'abord ressentir une certaine résistance dû au fait que vous ne vous sentez pas en plein contrôle de la situation. Tout d'un coup, vous commencez à vous sentir un peu anxieux lorsque vous sentez vos insuffisances et limitations qui bouillonnent jusqu'à la surface. Vous avez toutes ces attentes sur la façon dont les choses devraient être, mais pour une raison ou une autre, des doutes commencent à se glisser dans votre tête. Être conscient de ces sentiments vous aidera à capturer les moments précis de la frustration et la raison de celle-ci.

2) Soyez à l’écoute de vos émotions
Au lieu de tourner en rond, arrêtez-vous et soufflez. Soyez à l’écoute de vous-même et de cette situation pour pouvoir en tirer des conclusions. Demandez-vous ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour vous. En outre, déterminez où vous vous placez par rapport à cette situation et si oui ou non c’est la meilleure approche à prendre. Voyez votre frustration comme un problème ou un casse-tête qui doit être résolu. Utilisez-la comme motivation pour aller de l’avant.

3) Obtenir une certaine clarté
Il est temps maintenant d'obtenir une certaine clarté sur ce que vous voulez atteindre. En d'autres termes, quel est votre but ? Qu'essayez-vous d'accomplir ? Quel est le résultat que vous aimeriez obtenir ? Vos frustrations peuvent très bien résulter du fait que vous ne comprenez pas tout à fait ce vers quoi vous travaillez. Une manière simple de « voir » ses objectifs est de les écrire. Faites un tableau avec vos buts et où cela n’a pas fonctionné, et obtenez ainsi une meilleure vue d’ensemble.

4) Changez de perspective
Il est important de changer de point de vue sur la situation et de voir vos frustrations comme une opportunité ou un défi pour mieux faire les choses. Votre premier objectif est d'identifier ce qui a exactement bien fonctionné. Il doit y avoir quelque chose que vous avez bien fait. Identifiez ce que c'est et essayez de comprendre les erreurs que vous pourriez avoir fait. Voir ces erreurs comme des coïncidences utiles permet de les voir comme une occasion pour changer positivement.
 
5) Pensez avec souplesse et créativité
Vous avez manifestement lutté et fait des erreurs en cours de route. Mais ces erreurs n'ont pas été vaines. Faire des erreurs vous a aidé à apprendre des leçons précieuses sur ce qui fonctionne, et sur ce qui ne fonctionne pas dans cette situation particulière. Utilisez ces expériences d'apprentissage comme une plate-forme pour trouver des moyens alternatifs pour faire les choses. Autrement dit, on ne peut pas tout réussi du premier coup !

6) Moyens pour les résoudre
Nous sommes tous frustrés de temps en temps. Pour y remédier, le plus simple est de transformer ces frustrations en un jeu et de s'engager à prendre des mesures proactives et ponctuelles jusqu'à résoudre notre casse-tête de frustration. Transformer vos frustrations en un jeu vous gardera intéressé(e) et concentré(e). Il stimule également votre imagination et encourage une approche ludique à la résolution du problème. En outre, il vous met au défi d'essayer de nouvelles choses, de prendre des risques et des chances dans la poursuite de vos objectifs.
 

Afin de comprendre quels changements vous pouvez adopter pour gérer vos frustrations, nous allons prendre pour exemple les frustrations sportives.

Les frustrations sportives

Lorsque l’on veut perdre du poids ou se remettre en forme, on se voit souvent heurté(e) par des obstacles qui peuvent à la longue créer des frustrations.

1)    Clémence avec soi-même
Afin de ne plus être frustré(e), il faut prendre du recul sur la situation. 
Vous n’avez pas perdu autant de poids que prévu ? Vous ne vous sentez pas capable de faire certains exercices physiques ? Ne vous focalisez pas dessus ! Au contraire, regardez d’où vous venez. Ce que vous arrivez à faire aujourd’hui n’était sûrement pas aussi simple quand vous avez commencé. Il est très important de garder en tête ce que vous avez accompli au lieu de ce que vous n’êtes pas encore arrivé(e) à faire.

2) Réévaluation
Par « réévaluation », nous parlons non pas de votre objectif sportif, mais bel et bien du plan mis en place pour l’atteindre.
Vous vous êtes dit qu’en 2 mois vous alliez perdre 10 kg et il ne vous reste que 2 semaines pour en perdre 5 ? Ce n’est pas grave ! Laissez-vous plus de temps et adaptez l'intensité. Le principal est d’atteindre votre objectif. Le temps passé ou les difficultés rencontrées ne sont que des détails.

3)    S’y remettre
Quand la motivation est perdue, il est difficile de s’y remettre. Souvent, cette motivation s'atténue à cause de ces fameuses frustrations. Si vous faites le point sur les raisons de ces frustrations, il sera beaucoup plus facile de se remettre au sport. Vous pouvez aussi chercher des motivations, par exemple un nouveau t-shirt dans la taille de votre objectif : tant que vous ne rentrez pas dedans vous continuez votre entraînement. N’ayez pas que le physique comme motivation mais aussi votre santé mentale et votre bien être personnel. Au lieu d’un chiffre sur une balance, ressentez si votre corps et votre esprit sont en cohésion.

4)    En parler
Le fait de parler de ses frustrations est un grand pas vers leurs résolutions. Si vous faites du sport avec des amis, dites leurs ce que vous ressentez, ils auront sûrement un point de vue différent au votre et pourront vous donner des conseils. Si vous avez un coach sportif, il pourra réellement vous aider à réévaluer votre mode de fonctionnement pour atteindre votre objectif. Un coach peut aussi vous aider à retrouver la motivation. N’ayez pas peur de lui faire part des obstacles auxquels vous faites face.
En parler, c’est aller de l’avant.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK